jeudi 27 septembre 2012

T'en fais pas, mon p'tit loup

________Le froid arrive sur la ville quand les fleurs s'enfouissent sous les feuilles mortes. Le soleil, chassé par la pluie et le vent, s'en va des jours entiers. Quant à la lumière nous ne la reverrons plus, comme nous ne voyons plus l'été. Le feu de cheminée nous éclaire, le chocolat chaud nous réchauffe, les souvenirs deviennent nos films qu'on se repasse inlassablement. Adieu les cafés en terrasse, les glaces, salades, piscines et bords de mer, randonnées, éclats de rire et sieste dans l'herbe. Accueillons sans râler le travail, les larmes et disons bonjour à nos chaussettes qui hébergent notre moral. Sur les étalages des magasins Halloween remplace les maillots de bains, mais cet événement devenu fantôme laissera vite place à Noël. Sous la couette du dimanche nous seront à l'abri, après avoir passé un samedi en ville, le pantalon trempé par les flaques d'eau. Le lundi nous rentrons nous mettre au chaud, câliner le radiateur. S'en suivra un long périple, noyé dans la pluie, essuyé par nos mouchoirs, la gorge qui gonfle, fut-elle encore capable d'en faire sortir un mot, un long périple jusqu'au mois de mai.



 

dimanche 16 septembre 2012

Dis, quand reviendras-tu ?




vendredi 7 septembre 2012

One day I found a big book buried deep in the ground



                                    " - Ok, then listen. Let's not get caught
                                       - What are you talkin' about?
                                       - Let's keep goin' !
                                       - What do you mean?
                                       - Go! "